Main Page Sitemap

Les femmes veuves qui cherchent marié


les femmes veuves qui cherchent marié

«Avec le temps, de plus en plus dhommes nacceptent cette tradition que pour prendre lhéritage de la veuve, au détriment de ses enfants constate Binta Sarr.
Une tradition dont le but social serait de plus en plus perverti par des hommes uniquement soucieux de récupérer lhéritage de lêtre perdu.
Il doit donc se charger de lalimentation, de léducation et de la santé pour gommer labsence paternelle.
Dans le temps, cétait aussi une façon de palier le fait quil y ait moins de femmes que dhommes.«Je prendrais soin de toi comme mon frère laurait voulu».Et en secret, il donna lordreaux services de sécurité de renvoyer sa mère à cause de sescicatrices.«Les hommes deviennent de plus en plus matérialistes.Cette tradition peut donc amener les femmes à vivre avec un homme qui deviendra, ou est déjà, polygame.Le chanteur la reprendra l'année suivante lors de son concert aux Palais des Sports en 1984.«Pour quune veuve reste dans la communauté de son mari, à laquelle elle appartient, elle doit épouser le frère de son mari.Gros plan sur la pratique du lévirat en Afrique.Un message que des associations relayent lors de leurs campagnes de prévention contre le VIH/sida.Cacher, ce qu'elles ont pu détruire.
Certaines ethnies africaines estiment quune veuve ne doit pas rester seule.Chez les Mossis, cest au moment du partage de lhéritage que lon désigne à quel homme reviendra la veuve explique Rasmané, un Burkinabé mossi, ethnie qui pratique encore beaucoup cette coutume.Dabord sur le plan financier, car la veuve conserve lhéritage de son mari au travers du remariage, ce qui, selon certains, lui permet déviter le piège de la prostitution.Les mensonges et les fautes, qu'elles n'oublieront sans faute, de cacher.Garder la mainmise sur la veuve.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap